Vente – Location – Gestion Locative – Plus de 30 ans de présence sur le marché immobilier du sud-ouest lyonnais et sa région.
27 oct

Des soucis en moins avec la gestion locative de votre bien immobilier à Vernaison-Charly !

113©-RVNW-copy

Vous aimeriez investir dans l’immobilier ? Et pourtant, il vous est difficile de sauter le pas car ce genre de démarche n’est pas pour vous… Vous souhaitez plus d’informations ? Pour la cinquième année consécutive, le Crédit Foncier a réalisé une enquête auprès de ses clients pour mieux connaître les attentes et motivations des particuliers qui investissent dans l’immobilier. Plus de 2 700 personnes y ont répondu en juillet 2017. En lisant le compte-rendu de cette enquête, peut-être vous y retrouverez-vous ! Et n’oubliez pas : pour bien louer et réussir votre investissement locatif, il y a la gestion locative à Vernaison-Charly. Confier son bien immobilier à louer à une agence qui fait de la gestion locative, c’est de nombreux, voire très nombreux soucis en moins !

L’immobilier est l’investissement préféré des Français
Si elles disposaient d’une somme d’argent à investir, les personnes interrogées ont répondu qu’elles privilégieraient en 1er choix l’immobilier (70 %), puis l’assurance-vie (15 %), l’épargne sécurisée (8 %) et enfin les marchés financiers (7 %). Cet attrait pour l’immobilier reste fort une fois l’investissement réalisé : 94 % des investisseurs locatifs sont très ou assez satisfaits de l’investissement qu’ils ont réalisé au 1er semestre 2017.

Le portait de l’investisseur ?
En moyenne, l’investisseur locatif a 45 ans. Il vit en couple (73 % d’entre eux) et dispose de 70 300 € de revenus. L’investisseur achète de préférence des appartements (92 %) plutôt que des maisons (8%). Il n’achète pas grand : en moyenne deux pièces (58 % des biens loués sont des studios ou deux pièces) pour une surface de 45 m². Ce qu’il débourse ? 168 000 euros au 1er semestre 2017.

L’investisseur-type achète grâce à un financement avec peu ou pas d’apport sur une durée moyenne de 20 ans et 5 mois. La baisse des taux de crédit immobilier a encouragé les investisseurs à acquérir des biens d’un montant plus élevé (hausse de 7 % sur les deux dernières années).

C.V. / Bazikpress © RVNW

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée