Vente – Location – Gestion Locative – Plus de 30 ans de présence sur le marché immobilier du sud-ouest lyonnais et sa région.
30 sept

Votre agence immobilière vous conseille de rendre votre annonce de Vernaison-Charly high-tech !

163©-habrda-copy

Sur Internet, il est absolument indispensable de vous démarquer avec une annonce immobilière originale et au goût du jour ! Vous avez en effet un bien à vendre à Vernaison-Charly ? Alors, vous n’êtes pas sans ignorer que, depuis Internet, les acheteurs font leur marché sur le web. Ils surfent sur les portails d’annonces immobilières, repèrent celles qui les intéressent puis contactent les agences qui ont en charge la vente des biens. Alors, pour avoir l’air high-tech dans l’univers du web, il y a une astuce : incorporez une visite virtuelle à votre annonce immobilière ! L’avantage ? Elle augmentera significativement sa visibilité.

Il y a encore quelques années, la visite virtuelle n’était réservée qu’aux biens de prestige. Et pour cause : intégrer cette technologie novatrice à une annonce immobilière coûtait très cher. Il fallait un matériel adapté, pointu. Aujourd’hui, beaucoup plus accessible en termes de prix, elle s’adapte à tous les types de logements : maison comme appartement, 4 pièces comme studio… N’importe quel agent immobilier peut intégrer une visite virtuelle à votre annonce et ainsi attirer l’œil des acheteurs sur votre logement de Vernaison-Charly. Une visite virtuelle a beaucoup d’atouts : elle informe, mais elle est en plus ludique. C’est le truc en plus !

Comment ça marche ?
Assis dans son canapé, avec un ordinateur, une tablette, un smartphone ou un casque de réalité virtuelle, en totale immersion, l’internaute visite en 360 ° votre logement à vendre comme s’il se trouvait sur place. Il parcourt les pièces, il change d’angle de vue, bref, il le découvre sous toutes ses facettes. Cela lui fait gagner du temps !

Vous hésitez ? Et pourtant, les annonces immobilières à Vernaison-Charly et ailleurs qui ont une vidéo obtiennent 4 fois plus de demandes de renseignement que celles qui n’en ont pas. Les chiffres parlent d’eux-mêmes…

C.V. / Bazikpress © habrda

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée